Les 3 avantages de l’assurance-vie

Les 3 avantages de l’assurance-vie

L’assurance-vie est utile à bien des égards. Elle permet au souscripteur de répondre à certains de ses besoins. Elle peut aider à constituer une épargne, s’assurer de sa transmission à ses proches ou encore financer un projet. Mais les avantages de ce type de contrat ne se limitent pas qu’à ceux-là. Voici un top 3 des bienfaits de l’assurance-vie.

Un large choix de supports

La souscription à une assurance-vie donne obligatoirement accès à un fonds garanti. En fonction du type d’assurance-vie contracté, celui peut être disponible en euros ou en plusieurs autres devises. C’est par exemple le cas de l’assurance-vie luxembourgeoise proposée par des spécialistes comme https://www.althos-luxembourg.com/. Contrairement à cette dernière le montant épargné dans l’assurance-vie française n’est disponible qu’en euros.

L’assurance-vie permet aussi d’accéder à des Unités de Compte investies sur les marchés financiers ainsi qu’à des supports immobiliers de pierre papier (SCPI, SC/SCI, OPCI). L’assuré peut également, s’il le souhaite, placer son épargne dans des trackers boursiers qui répliquent la performance d’un indice comme le Nasdaq ou encore dans des ETF. Les fonds de Private Equity constituent eux aussi des options d’investissement accessibles via l’assurance-vie.

L’assuré pourra, en fonction de son profil d’investisseur, opter pour l’une de ces solutions de placement. Les plus prudents privilégieront probablement le fonds en euros pour sécuriser au maximum leur investissement. Tandis que les plus dynamiques, à la recherche d’un meilleur rendement, pourront se tourner vers les Unités de Compte.

Cela dit, le profil de l’assuré peut évoluer au fil du temps suivant ses besoins ou sa situation financière. L’assurance-vie permet justement d’accompagner cette évolution grâce notamment aux différentes options qu’elle met à la disposition de l’assuré.

Un placement particulièrement souple

L’assurance-vie n’est pas qu’une enveloppe financière dans laquelle l’on peut injecter de l’argent. Il est également possible d’en retirer dès que le besoin se fait sentir. Ce qui rend cette solution de placement particulièrement souple.

Ainsi, celle-ci permet une gestion à la fois complète et fexible de l’épargne à l’instar du Livret A et du compte-titres ordinaire. Mais contrairement à l’assurance-vie, le Livret A est plafonné en taux et en montant. Et pour ce qui est du compte-titre, celui-ci est dépourvu de tout avantage fiscal.

Avec l’assurance-vie, l’épargnant peut réaliser des opérations « libres ». Il peut en fonction de ses besoins, effectuer un versement ou un retrait (rachat partiel ou total) sur son contrat. Des opérations d’arbitrage et des versements programmés peuvent aussi être exécutées pendant la durée de vie du contrat d’assurance-vie.

Une fiscalité intéressante

L’assurance-vie permet de bénéficier d’une fiscalité intéressante. En effet, dans de ce type de contrat, seuls les retraits effectués sont imposés. L’assuré ne subit aucun prélèvement social en dehors de ces rachats. Ainsi, la part de son capital correspondant à ses versements est exonérée de toute fiscalité. En revanche, la fiscalité s’applique sur la part des plus-values, c’est-à-dire les intérêts générés par le capital placé.

Néanmoins, la taxation des intérêts n’est pas fixe. Elle évolue en fonction de l’ancienneté du contrat d’assurance-vie. Plus celui-ci est vieux et plus sa fiscalité est intéressante. Il est même possible à l’assuré, à partir de la 8e année de détention, de profiter d’un abattement annuel sur les retraits. La fiscalité de l’assurance-vie est donc définitivement attrayante.

Les 3 avantages de l’assurance-vie

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.