Comment creer une installation industrielle motorisee performante et rentable ?

Comment creer une installation industrielle motorisee performante et rentable ?

Les moteurs électriques sont essentiels à la quasi-totalité des usines. En effet, ils permettent de faire fonctionner les chaînes de production en prodiguant l’énergie mécanique nécessaire. Cela aide notamment à accélérer le rythme de production. D’ailleurs, certains processus nécessitent absolument l’implémentation d’un moteur électrique, car ils ne peuvent être réalisés à la force des bras. Cependant, ces engins se proposent en une multitude de modèles. D’ailleurs, leur utilisation requiert aussi de respecter certains principes et contraintes. Cette rubrique vous explique la façon d’identifier la meilleure solution de montage d’un moteur dans votre usine.

Choisir un moteur électrique respectueux du cahier des charges de production

La variété des moteurs électriques permet de répondre à tous les besoins d’application. En effet, ces engins se déclinent en fonction des types d’alimentation sur lesquels ils sont prévus d’être branchés. Vous pouvez ainsi opter entre de nombreux modèles de moteurs à courant continu ou à courant alternatif en fonction des branchements nécessaires. En particulier, ceux à courant alternatif sont les plus utilisés, car ils fonctionnent directement sur le réseau de distribution électrique urbain. Toutefois, ces modèles requièrent un système spécifique pour piloter leurs vitesses de rotation selon les besoins. En effet, il est nécessaire d’adapter leur vitesse au démarrage, au freinage et à certaines étapes spécifiques du processus industriel.

Pour asservir les moteurs à courant alternatif, l’on a surtout recours à un variateur de vitesse. Ce dernier permet d’optimiser le fonctionnement des engins entraînés par le moteur. Il permet ainsi de fluidifier les mouvements, d’éviter les à-coups et autres évènements mécaniques indésirables. Si vous cherchez des variateurs de vitesse de qualité, WEG France vous propose des modèles conformes aux normes EN 50598-2. D’ailleurs, cet expert en motorisations industrielles présente un large catalogue de variateurs adaptés à une large gamme de puissance. En effet, ses modèles conviennent aux moteurs synchrones et asynchrones dont la puissance est comprise entre 1200 W et 1000 kW. Vous pourrez aussi y trouver des variateurs de vitesse dédiés aux branchements en basse, moyenne ou haute tension. Ce fournisseur peut ainsi vous conseiller et vous approvisionner quant aux modèles de variateurs adaptés à votre activité industrielle.

Comment creer une installation industrielle motorisee performante et rentable ?

Opter pour un moteur adapté aux besoins de performances de votre entreprise

L’utilisation du moteur électrique doit être prise en compte quant au choix du modèle nécessaire. En effet, l’alimentation en courant alternatif permet au moteur électrique de se décliner en deux catégories. Pour un fonctionnement à vitesse élevée, il est notamment nécessaire d’opter pour un moteur synchrone. Cela découle du fait que la vitesse de rotation de ce type de motorisation est proportionnelle à la fréquence électrique de l’alimentation. C’est pourquoi, un moteur synchrone est généralement piloté avec un variateur de fréquence. Ce dernier assure en effet de faire tourner le rotor à une vitesse plus précise, en modulant la fréquence du courant d’entrée. Ce type d’installation est à privilégier pour les activités de production de papier, de textile et d’agroalimentaire. Toutefois, ces modèles présentent un coût plus élevé.

C’est pour cela que les moteurs asynchrones présentent une utilisation plus courante. D’ailleurs, ces derniers sont également plus faciles à piloter, tout en étant plus robustes. En effet, leur fonctionnement est basé sur une induction magnétique. Ils peuvent ainsi être contrôlés facilement via des variateurs de vitesses. Dans ce cadre, ces types de moteurs industriels conviennent à un plus large secteur d’activité. Cependant, si vous avez besoin de réaliser des mouvements précis, une motorisation spéciale peut être nécessaire. En particulier, les moteurs pas-à-pas sont spécialement conçus pour les besoins de précision élevée. Ces modèles à courant continu sont notamment essentiels aux secteurs de la robotique, de l’impression et d’autres activités de haute précision.

Privilégier des moteurs électriques, économiques et respectueux de l’environnement

L’utilisation d’un moteur électrique dans une activité industrielle doit répondre à des besoins de productivité et de performances. Toutefois, il ne faut pas oublier l’aspect financier du fonctionnement de ce type d’engin. En effet, le coût de l’électricité est continuellement en hausse. Pour conjuguer les performances techniques aux objectifs financiers de votre entreprise, vous devez ainsi opter pour le type et le modèle de moteur adapté à votre activité. En particulier, le choix de la puissance de l’engin est le plus impactant sur l’énergie électrique consommée. Cela découle de la différence entre les énergies requises pour entraîner des engins spécifiques. De plus, sachez aussi que le couple est une caractéristique qui tend à varier en fonction de chaque modèle de moteur. Cet élément reflète en effet la puissance de la motorisation. Cependant, le choix du couple du moteur doit être spécialement défini pour éviter de consommer de l’énergie électrique en excès. Il faut aussi éviter d’utiliser un moteur de puissance insuffisante, car cela tend à favoriser l’échauffement et l’usure mécanique.

Pour mieux économiser sur l’énergie consommée par un moteur électrique, la solution consiste aussi à moduler sa vitesse de fonctionnement. Cette caractéristique peut en effet varier selon les étapes d’entraînement. Dans ce cadre, le branchement d’un variateur pour piloter la vitesse de rotation est une solution efficace pour réaliser de l’économie énergétique. En particulier, cela permet de mieux calibrer l’énergie nécessaire au démarrage du moteur pour réduire les pertes thermiques par friction. D’autre part, cette installation permet aussi de freiner le moteur plus efficacement. En effet, le freinage d’un système industriel motorisé est une étape très énergivore qui tend à dissiper une grande quantité d’énergie thermique.

D’autre part, le choix de la motorisation d’une plateforme de production industrielle doit aussi respecter certaines contraintes environnementales. En premier lieu, il est primordial de tenir compte de l’espace disponible pour déterminer l’encombrement du moteur. D’ailleurs, sachez que les gros moteurs tendent généralement à être plus énergivores. Toutefois, un moteur de plus grandes dimensions ne promet pas toujours de fournir plus de couple. De plus, il ne faut pas oublier que certains facteurs tendent à réduire les performances et la durabilité de l’engin. Cela concerne spécifiquement l’humidité qui engendre une corrosion progressive des moteurs. D’ailleurs, l’infiltration d’eau risque aussi d’engendrer des courts-circuits. En fonction du milieu d’implantation de votre moteur et de votre secteur d’activité, nous vous conseillons ainsi de choisir des modèles adaptés. En effet, chez WEG, vous pouvez trouver des modèles étanches, résistants à la poussière et aux chocs.

Comment creer une installation industrielle motorisee performante et rentable ?

Journaliste passionné par l’actualité économique et les entreprises innovantes. Il a couvert des sujets variés comme l’entrepreneuriat, la fiscalité ou la transition écologique. Il a également publié plusieurs livres.