Quel est le fonctionnement d’une franchise ?

Quel est le fonctionnement d’une franchise ?

Une franchise désigne un modèle de collaboration entre deux organisations indépendantes : le franchiseur et le franchisé. Elle est de plus en plus prisée par les entreprises qui souhaitent ouvrir un nouveau point de vente. Elle doit son succès à sa rentabilité, sa stabilité et sa simplicité. Que savoir précisément sur ce concept ? Voici le point !

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Une franchise représente un modèle économique qui rencontre actuellement un grand succès. Elle est adoptée par plusieurs entrepreneurs souhaitant développer leurs activités dans d’autres localités. Ceux-ci se servent des logiciels pour franchise pour accroitre leur chiffre d’affaires. En France, le nombre d’entreprises franchisées a pratiquement doublé en seulement 10 ans. En 2017, elles étaient déjà à 75 000 franchises dans le pays, pour un chiffre d’affaires d’environ 60 milliards d’euros.

De façon claire, la franchise est un contrat entre deux partenaires : le franchiseur et le franchisé. Le premier concède au second le droit d’utiliser une ou des parties de ses droits incorporels (licences, marques et nom commercial). En échange, le franchisé octroie des redevances sous forme de pourcentage au franchiseur.

Quel est le rôle d’un franchiseur ?

Le rôle d’un franchiseur est bien défini dans le contrat d’une franchise. Il autorise le franchisé à utiliser sa marque en contrepartie d’une somme d’argent. Généralement, il s’agit d’une entreprise de renom qui a su conquérir un marché. Il met donc à disposition du franchisé son savoir-faire.

Quel est le rôle du franchisé ?

Le franchisé est la structure qui bénéficie de la mise à disposition du nom commercial du franchiseur. Il représente la marque de ce dernier au niveau local. Il est indépendant sur le plan juridique. Il peut être une personne morale ou une personne physique. Il reproduit les méthodes de vente et de fabrication du franchiseur.

Quelques avantages d’une franchise

Les deux partenaires sortent gagnants de ce deal.

Le franchiseur

Dans ce type de contrat, le franchiseur développe ses activités puisque son nombre de magasins augmente. Cette optimalisation du maillage du territoire lui permet aussi d’accroitre la visibilité de sa marque. Autre avantage, il obtient des revenus en contrepartie de l’utilisation de sa marque et du partage de son savoir-faire. Grâce à une clause d’exclusivité, le franchiseur écoule facilement ses produits.

Le franchisé

Dans une franchise, le franchisé bénéficie de l’excellente notoriété du franchiseur. Cela lui réduit les difficultés à faire décoller son activité. La clause d’exclusivité lui permet aussi d’avoir moins de concurrents dans sa localité.

Par ailleurs, le taux d’échec d’une franchise reste très insignifiant. De même, le franchisé bénéficie d’une formation et d’un accompagnement permanents.

Que comprend un contrat de franchise

La franchise n’est pas réglementée par des lois spécifiques. Elle est plutôt régie par le droit commercial, au droit de marque, au droit des contrats, etc. cependant, elle est protégée par la loi Doubin (article L.330-3 du Code de commerce). Celle-ci protège les franchisés et impose aux franchiseurs de les soutenir. Cela est matérialisé dans un document appelé : Document d’Information précontractuelle (DIP).

Voici les informations présentes dans ce contrat :

  • Le bilan d’activité des deux dernières années du franchiseur ;
  • Des informations sur la santé financière de l’entreprise ;
  • L’état de marché local et national ;
  • La liste complète de ses franchisées et leurs coordonnées ;
  • Le nombre de contrats de franchises de l’année écoulée ;
  • La durée du contrat et les conditions de renouvellement, de résiliation et de cession.

Quelques exemples de franchises

Plusieurs franchises ont très bien fonctionné en France. Voici trois exemples :

  • McDonald’s : elle compte plus de 1200 restaurants dans l’hexagone dont 80 % sont franchisés ;
  • Carrefour : elle compte environ 6000 magasins en France et plus de 2000 sont franchisés ;
  • Midas : ce réseau d’ateliers de réparation automobile multimarque compte plus de 80 % de franchisés.

La franchise demeure ainsi un modèle à succès qui attire plusieurs entreprises. Pour jouer pleinement leur rôle d’accompagnateur, les franchiseurs ont besoin d’outils performants et fiables tels que les logiciels de franchise.

Qu’est-ce qu’un logiciel pour franchise ?

Un logiciel pour franchise se révèle nécessaire pour une amélioration constante des performances des franchisés. Cet outil numérique joue plusieurs rôles grâce à ses multiples fonctionnalités :

  • Gestion des contrats : elle permet de signer les contrats numériquement, de faire faire des rappels d’échéances des contrats, de respecter le RGPD, etc.
  • Facturation redevance et états financiers : elle permet de faire des calculs, des facturations et des prélèvements des redevances. Elle est aussi utilisée pour effectuer la récupération des liasses fiscales ;
  • Data et business intelligence : cette fonctionnalité permet de faire des remontées manuelles ou automatiques des données (CA) ;
  • Outils de gestion de commandes : elle permet de personnaliser des supports de communication, de gérer plusieurs fournisseurs et d’effectuer des paiements en ligne ;
  • Communication et vie réseau : cette rubrique propose plusieurs outils : messagerie, groupes de travail, sondages, formation e-learning, événement, visioconférence, etc. ;
  • Suivi implantation : dans cette catégorie, le logiciel pour franchise propose les outils suivants : gestion de ticket, audits et plans d’action, suivi immobilier, référentiel implantations, etc.

Cette liste de fonctionnalités d’un logiciel pour franchise n’est pas exhaustive. Elle montre toutefois ses points forts. C’est l’outil idéal pour manager et pour organiser son réseau de franchisés.

Quel est le fonctionnement d’une franchise ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.